Qui somme nous ?

Début 2007 kaltoum Le roux mon épouse découvrait les joies du commerce sur internet

En vendant quelques objets personnels des disques des chaussures divers autres objets sur ebay

Fasciné par ce métier elle a créé une société cette société s'appelait Modatoi en partant de  2 cartons de 12 paires de chaussures en 5 années elle a développé une société de presque 20 millions d'euros annuel

C'était l'âge d'or du e-commerce les grandes marques ne s'intéressaient pas à la vente sur internet

Modatoi était l'un des plus gros annonceurs de Facebook en France et dépensait aussi énormément d'argent chez Google, Criteo et auprès d'autres sociétés, avec presque 500000 colis annuel La poste était un très gros partenaire

kaltoum a souhaité développer des partenariats avec des chanteurs, uniquement des artistes qu'elle appréciais ou dont les chansons nous avait parfois bouleversés à l'image de Maître Gims, qui à l'époque était dans le groupe Sexion d'Assaut avec le titre avant qu'elle parte, certains diront qu'elle se servait de leurs image et pourtant ce n'était pas ça, bien sûr l'apparition de la marque dans leur clips à générer énormément de trafic sur notre site internet, mais au fond c'était surtout la chance de pouvoir approcher ces artistes de pouvoir déclaré que nous les avions appréciés et qu'il nous avais donner un peu de bonheur, comme nous espérons en avoir apporté à beaucoup de nos clients et pas juste leur vendre quelque chose 

Un grand coup de chapeau d'ailleurs à Maître Gims qui lors d'une interview dans une radio à qui on lui faisait remarquer qu'il vendait son âme à des vendeur de fripes et qui nous avait défendu plus qu'il ne s'était défendu lui-même

Toutes nos excuses à Tal pour un 2e clip qui nous avait fait honte transformant sa chanson et le clip de sa chanson en un vulgaire étalage de notre marque, nous avions protesté à l'époque demandé à ce que le clip ne soit pas diffusé proposé de payer les frais pour un nouveau clip personne ne nous à écoutés le clip, devais sortir immédiatement même si il "ridiculisais" Tal, le premier clip que nous avions réalisé avec Tal était merveilleux on la voyait elle et son petit frère c'était beau et subtil , ce 2e clip était une horreur

En 2013 l'arrivée des grandes marques sur le marché d'internet et notamment de la publicité à bouleversé forcément la donne, Modatoi était une petite marque elle ne pouvait bien évidemment pas rivaliser avec les grandes notamment en budget de pub sur internet, le chiffre d'affaires à commencé à descendre en 2014 doucement mais inexorablement

début 2016 kaltoum apprend qu'elle a un cancer elle continue à s'occuper de la société courageusement elle est opérée en juin 2016, les chirurgiens pensaient qu'elle ne survivrait pas, début février 2017, nous avons quitté la société, le reste de sa vie a été une longue bataille, la bataille que connaissent beaucoup d'autres personnes chimiothérapie et autres traitements, séjours prolongés à l'hôpital, radio scanner tous les 3 mois, analyse de sang périodique avec à chaque fois l’épée de Damoclès,  la maladie reprend elle ?  la maladie continue ?  la maladie se stabilise ?

 le 3/5/2020 pendant le confinement à 23h47 kaltoum nous a quitté, moi c’est 4 enfants et tous les gens qu’elle a aimée, et il sont nombreux

En octobre 2019 quelque mois avant sont décès nous avions recréer une petite société  Modafab, après avoir recommencé à vendre quelques paires qui appartenait kaltoum sur ebay et Vinted pour reprendre confiance , toutes les photos ont été réalisées à partir de ces jambes à 52 ans, elle était toujours magnifique, même si la maladie l'avait terriblement amaigri , nous avons reconstitué un petit stock minuscule et ridicule au regard des 15 kilomètres de rayonnages, et jusqu'à 8 millions d'euro de stock prix de vente qui existaient chez Modatoi, mais nous étions plus à l'hôpital, que de nous occuper de la société, sont chiffre d'affaire n'était que de quelques centaines d'euros par mois, lorsque son décès est survenu, j'ai tout de suite pensé fermer Modafab, la société n'avait pour but initial que redonner un peu de joie sur le visage de mon épouse, les enfants n'ont pas voulu fermer la structure, ou plutôt m'on demander de ne pas la fermer, j'ai donc continué, à nouveau le chiffre d'affaires de cette société est ridicule, mais les clients sont servis avec le maximum de soins, je pense et j'espère dans l'esprit de ce qu'aurais voulu kaltoum